Rechercher
  • julieperrenoud

Pétition à signer en ligne : Non à la construction d'un vélodrome en Haute-Savoie



MERCI DE SIGNER LA PÉTITION ICI : https://www.change.org/p/non-%C3%A0-la-construction-d-un-v%C3%A9lodrome-en-haute-savoie?signed=true&fbclid=IwAR1O0tDLkyyy3fxvKs9m1r-2VhuhMfX7U9RWYSfzo0WnQFA71WX-Zk0dgwo


En février 2022, le conseil départemental de la Haute-Savoie souhaitait présenter la candidature de notre département pour l'organisation des Championnats du monde de cyclisme 2027.


Puis il y a eu l’invasion de l’Ukraine et l’augmentation du coût de l’énergie et des matériaux. Ensuite nous avons traversé un été difficile : La France a connu la plus grave sécheresse de son histoire et la Haute Savoie a été durement touchée. Selon l’INSEE, sur un an, les prix à la consommation augmentent de 6,1 % en juillet 2022. Des secteurs comme l’alimentation et l’énergie ne sont pas épargnés ce qui pèse très lourdement sur les familles modestes.


C’est dans ce contexte que, le 25 juillet, le Conseil Départemental vote l’organisation des Championnats du monde de Cyclisme dans notre département, avec, en prime, une obligation de construire un vélodrome.*


Alors que pour un très grand nombre de famille, boucler un budget devient difficile

Alors que les missions du Département sont d’abord la solidarité (action sociale), les collèges, et la voirie départementale,

Alors que les communes auront besoin d’aides départementales pour des projets vitaux puisque nous abordons une période de crise,

Alors que la Haute-Savoie est très en retard par rapport à d’autres départements sur les créations de pistes et bandes cyclables.

Alors que la Haute-Savoie est en retard de plusieurs décennies sur son propre programme de création de pistes cyclables ( depuis la première piste cyclable près du lac d’Annecy, il y a eu 9km créés par an en moyenne !)

Alors qu’il n’y a aucune demande identifiée de la part des clubs pour la création d’un vélodrome (d’après Mme Duby Muller, Conseillère LR) **

Alors que la construction d’un vélodrome peut atteindre 100 000 000 d’Euros ***

Alors que les prochains championnats sous cette formule avec toutes les disciplines cyclistes réunies (route, tout-terrain, piste) seront ceux de Glasgow en 2023 mais que l’agglomération de cette ville compte 1,7 millions d’habitants alors que la Haute-Savoie toute entière en comporte 850 000 et que Glasgow dispose déjà d’un vélodrome.

Alors qu’il y a des vélodromes à Genève, Aigle, Grenoble ou Besançon ; et que l’UCI pourrait revoir ses exigences pour que ces vélodromes puissent être utilisés.

Alors que les grandes compétitions internationales font se déplacer des spectateurs de tous les pays et ne sont plus compatibles avec un modèle où les déplacements doivent être réduits et où la proximité devient une valeur forte

Alors que les résidences touristiques disponibles sont en station et que le vélodrome en sera éloigné et qu’il n’est plus possible de dépenser du foncier ni pour des logements provisoires ni pour un vélodrome.

Alors que le foncier disponible en Haute-Savoie se réduit au détriment de l'agriculture et des espaces naturels et qu'au delà de la construction du vélodrome, il faudra des routes, des parkings, des logements.

Alors qu’en plus du coût du vélodrome il y a toute la question de sa réutilisation et des frais de fonctionnement qui seront difficilement supportables pour la collectivité.

Alors que la réception de la candidature se ferait en septembre en Australie, avec une seule candidature, celle de la Haute-Savoie pour un coût de 40 000 euros. (le siège social de l’UCI est à Aigle, et il n’y aurait que le Léman à traverser pour signer).

Nous sommes un collectif d’associations d’aménagement du territoire, d’associations de cyclistes, d’associations environnementalistes, des particuliers contribuables, et des élus dont les communes n’ont pas été sollicitées pour donner un avis sur le projet et qui veulent une vraie maîtrise des dépenses.

Nous demandons donc à Monsieur Martial Saddier, président du Conseil Départemental, de retirer la candidature de la Haute-Savoie aux championnats du monde de cyclisme 2027, ou, au moins de renoncer à la construction du vélodrome.


Nous attendons également un engagement très clair à ne pas construire de nouvelles infrastructures, même routières, pour recevoir ces championnats, et à engager les championnats vers une version très sobre, avec moins de public déplacé, et des concurrents qui arriveraient en train dès qu’ils viendraient d’un pays Européen.


Nous demandons enfin que les mêmes sommes que celles dépensées pour ces championnats soient effectivement investies pour des créations de pistes cyclables.

Signé par le Collectif d'associations :

l'ACPAT (aménagement du territoire en Haute-Savoie) , l'AERE de Reignier, l'AMDC (mobilités douces), l'APPL (sauvegarde du plateau de Loëx), AQV (Arthaz), Association Ermitage (Thonon), ATTAC Chablais, ATTAC Genevois, Bien Vivre à Veyrier, Cellule Verte, Chlor'o Fill, DPCH (Lully et environs), Les Amis de la Terre 74, MEHVA (Vallée de l'Arve), NATENV74 (Pays Rochois), Pacte pour la transition Giffre, Thonon Ecologie, Vivre en montagnes du Giffre.

Cette pétition sera portée à M. Saddier, et envoyée au ministre des sports et à l'UCI (Union Cycliste Internationale)

* Il y a trois votes d’opposition et des abstentions, fait rare au conseil Départemental. ** lu sur son compte Facebook et repris dans le Faucigny ***La construction du vélodrome de St Quentin en Yvelines a largement dépassé cette somme

37 vues0 commentaire